Accord politique : La Cenco confiante malgré la résistance de Badibanga

ACCORD POLİTİQUE : LA CENCO CONFİANTE MALGRÉ LA RÉSİSTANCE DE BADİBANGA

Les évêques de la CENCO ont rencontré le Premier ministre Samy Badibanga, en début d’après-midi ce vendredi 5 janvier 2016 avec qui ils ont échangé sur l’accord du 31 décembre. Cette rencontre entre dans le cadre de la recherche de plus d’inclusivité.

L’Abbé André Masinganda, deuxième Secrétaire adjoint de la CENCO, s’est dit confiant quant à la nature et à la qualité des échanges avec Samy Badibanga qui, selon lui, s’est montré très ouvert.

« Nous avons échangé pour essayer d’aller de l’avant à l’issue de l’accord du 31 décembre. Il faut approfondir cet accord avec le premier ministre pour se mettre d’accord sur la suite du travail à faire. Le premier ministre est resté très ouvert dans les échanges avec les excellences », a-t-il déclaré

Le deuxième Secrétaire Adjoint de la CENCO n’a néanmoins pas caché un malaise quant à la question de la signature de l’accord par le Premier ministre et par conséquent, sa possible démission. Il admet que les discussions à ce stade doivent être approfondies et affirme qu’il n’en est pas encore question pour le moment.

« On doit approfondir ces échanges parce que c’est à leur bout qu’on saura mettre en application cet accord. Nous pensons bien qu’il pourra le signer. Mais pour le moment il n’en est pas question . Il fallait échanger sur le contour du texte de l’accord. La question de sa démission n’a pas été abordée. Nous sommes confiants et nous espérons qu’il va se dégager », a dit l’abbé Masinganda.

Rappelons que Samy Badibanga et une partie de l’opposition signataire de l’accord de la cité de l’Union Africaine s’opposent à la signature de l’accord du 31 décembre qui accorde la primature au Rassemblement.

Leave a Reply