Guillaume Purbuar Nzim-nziam : « Pour moi, le Rassemblement de Genval n’a rien obtenu d’important de plus que l’Accord politique du 18 octobre 2016 de Vital Kamerhe. »

Ma réponse à vos multiples questions sur mon silence en ce qui concerne le dossier politique de l’Accord de la CENCO.

Chères et chers Patriotes, vous êtes plus de 260 amis sur facebook qui m’ont écrit « In box » pour me demander, le pourquoi de mon silence sur le dossier politique de l’Accord de la CENCO.

Chères et chers Patriotes, je suis de ceux qui pensent qu’il va falloir faire la politique avec des idéaux et principes dans le cadre de l’intérêt supérieur de la Nation. Non pour l’intérêt personnel.

C’est dans ce cadre de principe que je justifie mon silence de ne pas commenter l’Accord politique de la CENCO du 31 décembre 2016.

Personnellement, j’attendais du Rassemblement de Genval :
• L’obtention d’un vrai dialogue selon la Résolution 2277 des Nations unies comme promis au peuple. Mais le Rassemblement de Genval a obtenu seulement des Négociations directes sans un nouveau Facilitateur.
• Le départ au pouvoir de Joseph Kabila en date du 20 décembre 2016. Mais le Rassemblement de Genval a officieusement officialisé le glissement de Joseph Kabila.

Bref, pour moi, le Rassemblement de Genval n’a rien obtenu d’important de plus que l’Accord politique du 18 octobre 2016 de Vital Kamerhe.

La seule différence, Vital Kamerhe a obtenu son accord politique avec 300 personnes et, le Rassemblement de Genval l’a obtenu avec 30 personnes. Allez-y comprendre !?!?!?!

La classe politique congolaise sur le terrain est dans une servitude volontaire face à l’occupation. Elle doit sortir de son trou pour venir rejoindre la Diaspora patriotique en vue de mener ensemble une lutte contre l’occupation.

Chères et chers Patriotes, je suis en politique active dans l’opposition depuis 1990. Je fus l’un des cofondateurs du plus grand parti politique des jeunes des années 90, PDN qu’Elvis MWINY HAMZA BADJOKO fut le Président National et, Monsieur Jean Paul BOFUNDA était aussi l’un des leaders au sein de ce parti.

Mon parti fut l’un des partis politiques de l’époque qui avait lutté contre le multipartisme en 3 partis politiques comme voulait le Président Mobutu ;
Mon parti fut l’un des partis politiques qui avait exigé la tenue de la Conférence nationale souveraine (CNS) ;
Mon parti fut parmi les partis politiques initiateurs de la 1ère plateforme politique de l’opposition de la fin du régime de Mobutu, Front uni de l’opposition (FUO) en 1991 ;
Mon parti fut parmi les partis politiques cofondateurs de l’Union sacrée de l’opposition radicale (Usor) ;
Mon parti fut parmi les partis politiques cofondateurs de l’Union sacrée de l’opposition radicale et alliés ;
Mon parti fut parmi les partis politiques cofondateurs de la plateforme politique « Forces novatrices de l’Union sacrée » en sigle FONUS (Comme leaders : Maître TALANGAI, Elvis BADJOKO, BANDUBASU, jeune OLENGHA NKOY, etc.) ;
Mon parti fut parmi les partis politiques cofondateurs de la plateforme politique « Union des Républicains et Démocrates » (URD).

J’ai combattu politiquement le régime du Maréchal MOBUTU, en étant tout jeune, sur le terrain au pays. Je vous épargne des détails sur nos actions politiques concrètes.

Je fus l’un des artisans-informateurs politiques qui a contribué aux actions sur les territoires non libérés de la guerre de l’Afdl au Zaïre ;

Je fus l’un des cofondateurs du Mouvement politique « Grac-Afdl » avec Jean Charles OKOTO, Maman MAKAYABU, Jean Bernard ESOLE, etc.

Bref, j’ai passé toute ma jeunesse dans la recherche des solutions aux différentes crises politiques de mon pays jusqu’à ce jour. Je ne tolère plus les comédies politiques dans mon pays.

Pour ce faire, je lance un appel pour un rassemblement de patriotes par les patriotes afin de chasser les occupants étrangers au pouvoir dans notre pays.

Joseph Kabila appartient au passé. Qui vivra verra.

Guillaume Purbuar Nzim-nziam
Le Patriote

Leave a Reply