Moïse Katumbi a-t-il acheté l’UDPS-Tshisekedi ?

L’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi est devenu la véritable bête noire du régime de Joseph Kabila. On l’accuse de tous les péchés d’Israël. Dans la majorité présidentielle, plusieurs personnalités l’accusent de manipuler et de financer l’UDPS d’Étienne Tshisekedi.

Dans une interview récente coproduite par Habari RDC et la Radio Télé Fraternité à Mbujimayi, l’opposant Roger Lumbala affirmait que « Félix Tshisekedi a vendu l’UDPS à Katumbi ». C’est la même rhétorique dans la majorité présidentielle. Moïse Katumbi lui-même ne s’est pas encore exprimé publiquement sur ces accusations. Je pense qu’il est temps pour lui de parler et de lever les équivoques. Par contre, Félix Tshisekedi a déjà répondu en disant : « Moïse [Katumbi] va me donner quoi que je n’ai jamais eu depuis ma naissance ? […] Pourquoi dois-je trembler aujourd’hui devant l’argent de Moïse Katumbi ? »

Est-ce une infraction que Katumbi soutienne l’UDPS ?

Tout le monde sait que Moïse Katumbi a fait partie du PPRD, le parti présidentiel. De son plein gré, l’homme a quitté officiellement le camp Kabila en 2015 en dénonçant les dérives totalitaires du régime. Il s’est énergiquement opposé au « troisième penalty » qu’il voyait venir, c’est-à-dire un troisième mandat de Joseph Kabila.

Dès lors que Katumbi a quitté le PPRD et est devenu sans parti politique, en tant que Congolais, il est tout à fait libre d’adhérer à un parti de son choix. Dans ce cas, où est le problème s’il soutient et finance l’UDPS ou n’importe quel autre parti ? Où est l’infraction ? A-t-on oublié que Katumbi a contribué par ses moyens aux activités du PPRD et de la majorité présidentielle pendant plusieurs années ? Si Katumbi finance l’UDPS, dites-nous qui finance aujourd’hui le PPRD ?

Dans les pays dits de vieille démocratie, les partis politiques sont financés à coup de millions de dollars par des barons et des hommes d’affaires qui en soutiennent les idéaux. C’est le cas des partis Démocrate et Républicain aux États-Unis. Que l’UDPS reçoive un soutien financier ou pas de Moïse Katumbi  (encore faut-il le prouver) ce n’est  qu’une chose tout à fait normale et il n’y a rien d’illégal.

Pourquoi jeter la pierre à Katumbi ?

Depuis qu’il s’est déclaré candidat à la présidence de la République, le magnat Katumbi Tchapwe est l’homme à « abattre ». Le régime de Kabila est convaincu qu’en cas d’une élection présidentielle véritablement démocratique et transparente, le président du Tout puissant Mazembe va l’emporter. Les deux derniers sondages crédibles l’ont démontré. Voilà pourquoi il fait peur. Voilà pourquoi on tient à le mettre en prison. Bref, il est clair qu’on veut sa peau.

Leave a Reply