Sam Sam-n’zam Meya de l’UNC :  »Kamerhe est victime de l’intolérance de nos amis du Rassemblement… »

SAM SAM-N’ZAM MEYA DE L’UNC :  »KAMERHE EST VİCTİME DE L’İNTOLÉRANCE DE NOS AMİS DU RASSEMBLEMENT… »

Voilà, le Rassemblement est bel et bien une association des menteurs, manipulateurs, calomniateurs et fanfarons sans aucune conviction ni idéaux pôlitiques. Après s’être opposé à un dialogue quelconque avec Joseph Kabila et sa mouvamce, le voilà entrain de negocier avec ce lui-ci qui  est et reste maintenu par eux aussi comme president de tous les glisseurs politique. Ils nous ont cassé les oreilles en criant haut et fort que le 19 Décembre 2016 a minuit c’est le départ de Kabila ou rien et aujourd’hui ils negocient le droit d’obtenir la primature avec le même Kabila comme president.

De l’autre coté parce qu’ils ont bouffé l’argent d’autrui, ils sont près à sacrificier tout les efforts consentis si et seulement si, ils n’ont pas des garanties sur l’abandon des poursuites contre Moise katumbi, oubliant que le Congo passe devant tout le monde. Et pour manque de strategies de negotiations surtout au mauvais timing, ils se choisissent le bouc émissaire dans Vital Kamerhe.

Franchement soyez humbles et admettez que Vital Kamerhe a tout simplement eu une longueur d’avance de la vision des choses par rapport a vous. Vous faites une politique individualiste et emotionelle, pendant que le Pacificateur fait la réalle politique basée sur l’interêt commun, une politique rationelle et adaptée à la situation.

Aussi, je ne sais pas si tout le monde porte les pampers au rassemblement pour qu’à chaque petite chose vous pleurnichez appelant au secour à « votre Mère la communauté internationale » pour qu’il vienne à votre défence. À quand la maturité et l’indépendance politique de notre pays la RDCongo ?

Un Rassemblement des bébés pleurnicheurs…!

La haine ne fait pas partie de qualités d’un bon politicien.

Kabila vous a enculer juste à cause de votre orgueil et imprudence mais surtout la haine contre votre propre camp.

Sam Sam-n’zam Meya

Leave a Reply